Vous avez peut-être lu les billets de Patrick Muller et de Fr. Jean Baptiste sur ce blog. Le dimanche 24 juin, Mgr Raffin les a ordonné prêtres pour le diocèse de Metz.

Vous pouvez retrouver de nombreuses photos des 4 ordinations presbytérales (et des 5 ordinations diaconales) sur la page Facebook du diocèse de Metz.

Du fait de leur ordination, qui les a fait entrer dans l’ordre du presbytérat, les prêtres sont tous intimement liés entre eux par la fraternité sacramentelle ; mais, du fait de leur affectation au service d’un diocèse en dépendance de l’évêque local, ils forment tout spécialement à ce niveau un presbyterium unique. Certes, les tâches confiées sont diverses ; il s’agit pourtant d’un ministère sacerdotal unique exercé au bénéfice des hommes. C’est pour coopérer à la même œuvre que tous les prêtres sont envoyés, ceux qui exercent un ministère paroissial ou supraparoissial comme ceux qui se consacrent à un travail scientifique de recherche ou d’enseignement, ceux-là mêmes qui travaillent manuellement et partagent la condition ouvrière – là où, avec l’approbation de l’autorité compétente, ce ministère est jugé opportun – comme ceux qui accomplissent d’autres tâches apostoliques ou ordonnées à l’apostolat. Finalement, tous visent le même but : édifier le Corps du Christ ; de notre temps surtout, cette tâche réclame des fonctions multiples et des adaptations nouvelles. Il est donc essentiel que tous les prêtres, diocésains aussi bien que religieux, s’entraident et travaillent toujours ensemble à l’œuvre de la vérité

Presbyterorum Ordinis, 8